C’est en 1919 que H.E. Alexander, originaire d’Écosse, fonde la première école biblique de langue française au Ried sur Bienne, qui, de 1919 à 1924, a équipé de nombreux jeunes pour le service.

Hugh-E-Alexander-IBG

H. E. Alexander

Le 10 janvier 1926, les Anciens de l’Action Biblique se réunissent à Neuchâtel. H.E. Alexander, fondateur de l’Oeuvre, est contraint de rester à Wengen pour des raisons de santé. Mais il demande à ses collaborateurs de prier pour que Dieu révèle sa volonté en ce qui concerne l’ouverture d’une nouvelle école biblique. Au cours de la nuit suivante, une pensée s’impose à son esprit : Cologny ! Le lieu où il s’est converti à Dieu, le lieu où, 20 ans auparavant, il a prié pour qu’un jour s’y dresse une école biblique de langue française.

Après l’achat de deux parcelles de terrain contiguës à la villa de M. Alexander, en 1926, les travaux débutent en automne de cette même année. En septembre 1927, le bâtiment est achevé.

Le 11 janvier 1928, deux ans jour pour jour après la conviction reçue par H.E. Alexander, l’Ecole Biblique de Genève ouvre ses portes pour la première promotion composée de 27 étudiants. A la fin de cette première année, 25 d’entre eux avaient l’intention de partir en mission. Ainsi a commencé de se réaliser cette vision de la formation en vue de l’évangélisation du monde. Depuis lors, plus de 2000 personnes ont ainsi pu bénéficier de cette formation.

IBG-ComiteDans un souci de continuité et de progrès, pour s’adapter aux besoins actuels de l’œuvre de Dieu en pays francophones, un comité composé de responsables de plusieurs œuvres missionnaires gère depuis 1992 le nouveau programme de formation de l’Institut Biblique de Genève.

 
 
 

Accueil / Découvrir l’IBG / Historique