Notice: class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /var/www/clients/client1/web5/web/wp-includes/functions.php on line 4719
Samedi | Institut Biblique de Genève

Accueil / Bulgarie / Samedi

 

La population bulgare est très variée. En rencontrant plusieurs groupes de personnes différents en une seule journée, nous avons pu goûter à la diversité du pays : des chrétiens tziganes turques, des élèves bulgares bilingues, des musulmans pratiquants et des chrétiens bulgares.

La visite de l’Eglise tzigane turque nous a menés dans un quartier pauvre de Kurdzhali avec des ordures dans la rue et des toits à moitié cassés. En contraste avec ce cadre était l’accueil chaleureux du pasteur et de son épouse. Autour d’un café et du chocolat, ils nous parlaient de leur vie. Comme toutes les personnes de l’Eglise, ils étaient musulmans avant leur conversion. La dame était même la toute première chrétienne à se tourner vers Jésus parmi les tziganes turques de Kurdzhali. Son mari qui lui a causé beaucoup de difficultés à cause de sa foi chrétienne a suivi son exemple plus tard.

Nous avons eu le privilège de pouvoir assister à un concert des élèves du lycée bilingue de la ville. La veille, nous avions rencontré la directrice, les professeurs de français ainsi que quelques élèves, ce qui nous permettait d’entrer en contact avec un niveau sociale plutôt aisé de la population bulgare. Ces élèves d’un arrière-plan orthodoxe et musulman présentaient aujourd’hui de la musique, des danses et des vêtements traditionnels d’une manière créative et amusante.

Comme hier déjà, nos « amis » de la mosquée, des musulmans pratiquants bulgares, sont venus nous voir à l’église. Nous avons fait leur connaissance lors de notre visite à la mosquée. Depuis, une bonne relation s’est créée, ce qui a permis de bonnes discussions et un échange de littérature. Leur passage chez nous était pour eux la première fois qu’ils mettaient les pieds dans une église évangélique et nous ne les avons pas laissés partir sans un évangile en bulgare pour chacun d’eux.

Tout au long de la journée, nous étions en contact avec les chrétiens de notre Eglise d’accueil : avec le pasteur qui venait nous apporter le petit-déjeuner, avec les sept filles du groupe de jeunes et leurs responsables, avec quelques dames âgées qui ont généreusement offert de leur temps dans la cuisine, pour nous préparer le repas de ce soir (assiette kebab) et avec une ancienne professeure d’allemand qui nous a accompagnés au concert. Quelle joie d’avoir pu faire la connaissance de ces frères et sœurs bulgares !

Les nombreux contacts personnels avec des personnes très différentes de la ville de Kurdzhali ont rendus cette journée riche en expériences.

Anna

Deux bible turques, une en caractères cyrilliques, l’autre en caractères latins

Une chanteuse au spectacle proposé par le lycée